m’a prise…envie d’un fondant, et d’une chose crémeuse pour les besoins de sucre et de réconfort, mais pas trop sucré quand même…alors tant qu’à faire cuire des azukis des heures, autant grouper les envies pour faire du Tsuban et une pâte à tartiner azukis/chocolat. Et puis, il y a quelqu’un à qui cela a beaucoup plu…alors voici les recettes:

Le Tsuban (d’après Cuisine Libre): 150 g d’azukis, 150 g de sucre. Tu fais cuire 20 minutes les azukis dans l’eau bouillante. Tu jettes l’eau pour enlever l’amertume, et les remet à cuire…jusqu’à ce qu’ils s’écrasent entre les doigts ce qui peut durer assez longtemps 1 ou 2 heures par exemple (et tu fais attention en tentant d’écraser entre tes doigts que ça ne soit pas bouillant!! hum). Ensuite, tu mixes, tu rajoutes le sucre et refais cuire 5 minutes, tu mets en pot. Si la consistance parait trop liquide, tu peux faire cuire plus longtemps (sachant qu’il va se solidifier en refroidissant)….

Ce Tsuban devait à l’origine être transformé en fameux moelleux, mais, après une commande spéciale, il a terminé au milieu d’une pâte sablée pour un Azu-Prince (parfait pour un dimanche matin gourmand ou pour le gouter). Recette de la pâte sablée (issue des petites tartelettes de Garance): 175g de farine de petit épeautre, 25g d’amandes en poudre, 100g de beurre, 30 g de sucre, 15 mL d’eau glacée, 15 mL de citron que je n’ai pas mis. Tu mélanges tout ça…tu étales les 2/3 de cette pâte dans un petit moule parfait pour 2 (huilé, le moule), tu mets une bonne couche épaisse de tsuban (la moitié de la quantité précédente à peu prés), tu étales le tiers restant de la pâte par dessus, et tu fais cuire 25 minutes environ à 200°C…

Retour à l’étape cuisson des azukis pour la Pâte à tartiner azuki/chocolat (d’aprés Green-me-up): 100g de haricots secs, 100g de dattes, 90g de noisettes, 100mL de lait d’avoine. Tu fais cuire les azukis comme on a dit (sans ajouter le sucre du Tsuban 😉 ), pendant ce temps, tu peux faire tremper les dattes dans le lait, et tu mixes les noisettes bien fin. Quand les azukis sont cuits, tu mets tout ça dans ton Kenw… et tu mixes bien, bien, un petit moment pour avoir une pâte bien crémeuse, au besoin, tu peux ajouter un peu de lait….ça fait 1 pot et demi de confiture à conserver au frais une semaine…

Et puis, je ne te fais pas l’article mais les azukis sont des légumineuses, sources de protéines végétales particulièrement intéressantes. Si on mange ces pâtes à tartiner sur une bonne tartine de pain au levain (ou galette de riz, même si c’est moins bon, je le concède) le complément de céréales améliore et complète l’assimilation de ces précieux acides-aminés….autant dire, c’est que du bon!

Publicités