Pimenter la partie peut se faire de différentes manières en fonction des jours: se dépasser avec un groupe de joyeux lurons (d’où certaines pensent que je perds le sens de l’essentiel) ou se lancer, enfin (et aprés de très longs mois d’observations gourmandes) dans un dessert crudivore en pensant à tous ceux qui construisent mon monde, et avec qui j’aurais aimé partagé ce dessert.

En préparant cette tarte, j’ai pensé à celle pour qui je perds le sens de l’essentiel quand je refuse de manger des kna..is, j’ai pensé à celle qui se creuse la tête pour cuisiner sans gluten, j’ai pensé à celle qui partage souvent mes marches et résiste obstinément à mes tendances vegan, j’ai pensé au seul aventurier qui l’est assez pour gouter mes tentatives culinaires. Ma cuisine était donc bien remplie et mon coeur bien au chaud.

La tarte en question est sans gluten, sans produits laitiers, et ne nécessite pas de four! Elle est en revanche trés gourmande et pleine de chocolat (et a eu un franc succès). La recette étant très joliment décrite sur le site d’Antigone XXI, je vous redirige vers la page de la tarte aux poires et à la crème de chocolat.

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

** Je l’ai réalisée dans un moule à charnière (car n’ayant pas de moule à tarte de 28 cm); les parts étaient de ce fait assez copieuses…transformant la tarte plutôt en calibre « bon goûter avec un thé ou un café » que dessert de repas déjà copieux.

 

 

Publicités